• Les 6 conseils que j'aurais aimés avoir à ma 1ère rentrée

    La 1ère rentrée est un moment important que l'on attend avec impatience, mais ne nous le cachons pas, il est aussi très stressant! Le collègue qui vous dira le contraire ment, tout simplement! Vais-je bien m'intégrer? Les élèves vont-ils m'apprécier? Est-ce que mes cours vont fonctionner? Quel va être mon emploi du temps? (cette question deviendra au fil des années la seule qui vous angoissera la veille de la pré-rentrée yes ). 

    Les 5 conseils que j'aurai aimé avoir à ma 1ère rentrée

    • Pensez Organisation avant toute chose

                    Même le  plus parfait des cours au niveau du contenu sera inutile si vous n'avez pas anticipé l’organisation: consignes nécessaires, temps d'explication, temps morts, distribution de feuille, efficacité des supports... Si les élèves sentent que vous n'êtes pas organisé où qu'il y a un flottement, il s'engouffrent dans la brèche trèèèèès rapidement. Je vous conseille donc dans les 1er temps de bien penser à votre organisation matérielle, temporelle, et de faire en sorte que vos cours "tournent" correctement avant de vous lancer dans des préparations de fou! Faites simple, mais faites le bien!

     

    • N'annoncez rien que vous ne saurez tenir ensuite

    Vous êtes agacé, votre cours ne roule pas comme vous voulez, vous souhaitez taper fort et vous menacez les élèves avec une punition (parfois improbable!) que vous ne ferez pas et ils le savent, croyez-moi! A cet instant précis, vous aurez perdu une grande part de crédibilité auprès de vos élèves et c'est dommage. Faites ce que vous dites plutôt que de dire des choses que vous avez peu de chances de faire. Ce qui m'amène au conseil suivant!

     

    • Différer le plus possible la résolution d'un conflit

    Il vous arrivera probablement d'avoir à gérer un conflit au sein même d'une classe pendant votre cours, le meilleur que l'on m'ait donné jusque maintenant et que j'applique très régulièrement, c'est de différer complètement la résolution du problème. Dans mon cas précis, si je suis confrontée à des élèves qui se battent ou commencent à se chamailler sérieusement, je les envoie se calmer dans un coin du gymnase à l'opposé l'un de l'autre et surtout à l'écart du groupe. D'une part, cela me permet de continuer mon cours avec le reste de la classe qui du coup ne se mêle pas du problème et d'autre part cela permet aux 2 protagonistes de se calmer dans leur coin. Dans une salle de classe, vous me direz, c'est plus compliqué, en cas d'échanges verbaux violents, j'interviens physiquement en me plaçant entre les 2 élèves, je m'adresse à l'un et je l'envoie se calmer hors de la classe, puis je m'adresse à l'autre et je lui demande de ne plus parler. Je reprends le plus tôt possible mon cours comme si de rien n'était pour les autres de la classe. Cela fonctionne très souvent, si ce n'est pas le cas, il faut dans ce cas accompagner les élèves auprès du CPE qui se chargera de résoudre le conflit.

     

    • Adaptez votre réaction à la gravité du problème

    Je crois que c'est le conseil qui m'a fait le plus défaut lors de mes 1eres semaines, on a dans l'idée qu'il vaut mieux être sévère et frapper fort d'entrée de jeu alors que l’élément qui permet d'assoir réellement son autorité au sein d'une classe c'"est pour moi la justesse de votre réponse face à un problème. Si vous frappez fort pour des bavardages, que ferez-vous pour de l'insolence ou pour des insultes envers un camarade? Essayez de tempérer vos réactions, de ne pas vous emporter sur le coup de la colère et de faire preuve de patience et de tolérance. Le meilleur conseil que je puisse vous donner par rapport aux soucis de gestion de classe, c'est encore de prendre le temps de parler avec vos élèves (en aparté, en classe entière, à la fin du cours ou au début...) avec sincérité et simplicité.

     

    • Observez vos collègues et prenez ce dont vous avez besoin

    Cet article, j'espère, vous aidera, mais les meilleurs conseils que vous puissiez prendre sont ceux que vous choisirez en observant vos collègues enseigner. Ce n'est pas toujours simple, vous pouvez demander à un collègue s'il accepterait de vous laisser assister à l'un de ses cours ou s'il accepterait de se filmer. Vous pouvez également repérer les routines de vos collègues concernant la prise en main des élèves, l'entrée en classe et la mise en rang, demandez-leur leurs habitudes concernant les devoirs, l'organisation du cahier des élèves et essayez! Ce n'est que comme cela que vous trouverez et que vous construirez votre façon de faire. Ce sont malheureusement des choses qui ne s'apprennent pas pendant les études, cela s'apprend sur le terrain!

     

    •  Vivez la journée de rentrée des élèves avec un collègue PP (Professeur principal)

    Cela ne se fait pas souvent mais dans plusieurs établissements, on encourage les nouveaux collègues à vivre la journée de rentrée d'une classe en accompagnant leur professeur principal. Je vous conseille de le faire avec une classe de 6ème, pourquoi? Car vous aurez toutes les informations nécessaires à savoir sur l'établissement et son fonctionnement et que les professeurs principaux de 6ème font en général l'effort de très bien cadré cette journée qui marque le début du 2nd degré dans leur scolarité. On leur explique clairement les règles de circulation, de mise en rang, de tenue, de respect... alors qu'avec les autres niveaux, les PP passent plus rapidement sur ces différents points.

     

    Et vous, quelles sont les questions qui vous taraudent à quelques jours de la rentrée?

    « Des outils pour mettre en place l'accompagnement personnaliséProfesseur d'EPS »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :